7

Le dernier post ici

Voilà, j’y ai beaucoup pensé cette nuit et je suis enthousiaste à ouvrir un nouveau blog et à clôturer celui-ci.

Vous pourrez donc suivre la suite de notre histoire là-bas : Ils vécurent enfants et firent beaucoup d’heureux

Merci à toutes de m’avoir suivies et encouragées dans ce chapitre, je vous souhaite de réaliser vos rêves!!!

Publicités
4

Fiv 5 : 4/5!

4 embryons se sont formés sur 5. Je suis ravie, je trouve que c’est un bon score! ❤

Le suspens continue pour savoir combien seront encore dans la course samedi matin…

Merciiii pour toutes vos bonnes ondes et les croisages!

3

Fiv 5 : 1er contrôle

Petit escapade matinale ce matin à mon ancien centre, qui est plus près pour contrôler l’avancée des stimulations. J’étais contente de revoir mes anges gardiens, les gentilles infirmières.

Verdict: 5 follicules en maturation. C’est pas beaucoup mais bon il suffit d’un seul gagnant 😉

J’ai appelé mon nouveau centre et ils m’ont dit que je devais continuer le pergoveris (stimulant) et l’orgalutran (bloquant de l’ovulation) pendant encore trois jours… sauf qu’il me reste deux doses (pour les novices en PMA, il faut toujours tenir un compte précis de nos stocks, c’est capital!)

Donc on va faire un saut dans le nouveau centre dimanche pour avoir les médocs nécessaires.

Et on recontrôle lundi, toujours dans mon ancien centre.

11

On a connu des jours meilleurs

En ce moment, ce n’est pas la gloire, je me sens un peu fragile, très souvent au bord des larmes… mais bon ça n’a rien d’étonnant…

  • un ex a eu des jumelles par FIV en février (Je précise que je ne regrette pas du tout que nous n’ayons pas eu une descendance commune mais bon ce genre de considération n’a jamais fait taire cette petite voix qui me dit « pourquoi pas nous! »)
  • ma soeur m’a annoncé, folle de joie, qu’elle allait être marraine (je lui en veux même pas, je crois que ce n’est pas facile de se mettre dans nos baskets et je m’en veux d’éprouver des sentiments négatifs à propos d’un événement heureux)
  • des nouvelles en demi-teinte de la blogosphère
  • plusieurs posts sur facebook qui sont difficile à éviter comme les 10 ans du fils d’une amie ou tous les posts qui mettent en avant que les enfants ça fatigue (Je pense sérieusement à quitter le réseau)

On ne nous a jamais proposé d’aller rencontrer les psys de notre centre PMA, peut-être que l’équipe pensait que nous gérions bien… mais là ça s’accumule… Je ne veux pas rester dans cet état alors j’ai sauté le pas et demandé un rendez-vous. Il aura lieu la veille de notre rendez-vous pré FIV, ça tombe bien. J’éprouve du soulagement à l’idée de pouvoir en parler avec une spécialiste. Nous en discutons quand même pas mal avec mon mari, je trouve ça essentiel de le mettre au courant de ma météo intérieur, pour qu’il ne tombe pas des nues si un jour je craque… On en parle aussi à notre entourage (surtout à notre meilleur ami qui a eu des enfants il y a 20 ans grâce à la PMA) et heureusement je n’entends pas trop de conneries 😉  Mais ils ne sont pas beaucoup plus spécialistes que nous sur le sujet finalement… J’en attend beaucoup de ce rendez-vous donc j’espère que je ne serai pas déçue…

Pleins de bonnes ondes pour tout le monde en attendant 😉

 

2

Fiv 4 : le rendez-vous post ponction

Voilà je reviens de mon rendez-vous chez la doc le coeur lourd, j’ai du refouler mes larmes jusqu’à la maison pour me concentrer sur la route…

La doc nous dit d’abord, allez gardez espoir, j’espère que ce sera bon la prochaine fois et elle commence à parler du transfert des deux embryons qu’ils nous restent, que la ponction s’est bien passée.

Je demande si on ne peut pas faire d’autres examens avant, histoire d’écarter d’autres hypothèses. Elle me dit que c’est une bonne idée, qu’elle peut m’envoyer à Liège pour un bilan de réceptivité.

Et en creusant un peu, elle fini par lâcher que nos gamètes sont plus que moyens, que mes ovocytes ont la peau épaisse et qu’ils sont collants. Et quand je demande où j’en suis niveau réserve ovarienne, ça va tout juste, je suis vraiment à la limite mais je suis quand même considérée comme mauvaise répondeuse.

On s’en doutait en fait, on commençait à tirer cette conclusion par nous même, mais l’entendre c’est autre chose…

J’ai demandé pour avoir de la DHEA mais il n’y a pas de preuve scientifique que ça fonctionne…

J’ai l’impression d’être Alice et de voir la porte se rétrécir, mais là, il n’y aura aucune petite fiole avec une étiquette « buvez-moi » pour me faire rapetisser et passez de l’autre côté… On ne peut rien faire pour rajeunir nos gamètes… (Un beau champ de recherche pour les scientifiques d’ailleurs)

Les larmes dévalent, c’est si frustrant, cette impuissance!

Allez ça ira mieux demain, je vais prendre rendez-vous à Liège et mardi prochain je pars à Paris chez une spécialiste des blocages psy,… Au cas où en plus d’avoir des gamètes tout flapis, j’aurai en plus un endomètre hostile et un cerveau coincé…

Et on va devoir revoir la notion de miracle parce que si on y arrive ça serait du miracle de chez miracle! Presque aussi miraculeux que l’apparition de la vie sur terre *sourit*

2

Fiv 4 phase 2 : la stimulation et la ponction

Petit résumé de la deuxième phase

J’ai commencé les piqûres de puregon le 9 avril. Je suis ravie de mon nouveau stylo injecteur tellement plus facile et rapide.

Le vendredi 14/04 : 1ère écho avec une gyné très sympa, j’ai plus d’ovules à droite qu’à gauche. Je récupère les médicaments pour le déclenchement de l’ovulation

Le dimanche 16/04 : 2ème écho, heureusement que c’est dimanche car gros retard sur les horaires. Les follicules grossissent bien mais pas encore prêt pour une ponction mardi donc je dois revenir le lundi de Pâques pour une 3ème écho

Le lundi 17/04 : 3 ème écho, on nous a avait dis qu’il y aurait du retard mais au final qu’une petite demi-heure 😉 même pas le temps de sortir nos jeux.
Les follicules sont quasi prêts, quelques beaux à droite et un gros à gauche. On me donne les dernières instructions pour les dernières injections et on me rappelle les consignes pour la ponction qui est programmée le mercredi à 11h. Derniièèèèèère piqûre à minuit trente, ouf ce protocole m’a semblé durer une éternité et vers la fin chaque piqûre me semblait plus douloureuse.

Mercedi 19/04: La ponction!!!! Enfin, j’ai le ventre qui tiraille. Je suis rodée maintenant et mon petit mari aussi. On arrive pile à l’heure. Petit bémol pour le confort, on partage une chambre avec un autre couple de débutant en PMA… On vient me chercher, la ponction se passe très bien, sans stress et 50 min plus tard je suis de retour dans la chambre. Après un petit repas que je partage avec mon chéri (depuis mes séances d’hypnose spécial régime, mon appétit a bien diminué) l’infirmière vient m’annoncer qu’on m’a récolté 6 ovocytes, beau score quand même…. Vivement demain que nous découvrions combien ont démarrés!

9

On cumule encore

Jeudi, c’était l’enterrement très émouvant de la cousine de maman. Ca m’a beaucoup remuée. Elle avait construit une magnifique famille.

Vendredi, le jour du rendez-vous chez ma doc de référence. Elle étudie un peu mon dossier avant de me dire que dans mon cas, il faut qu’elle nous informe sur le don d’ovocytes. Le choc. Je fonds en larmes. Je m’excuse, je déballe toutes les tristes nouvelles qui me sont tombés dessus cette semaine. Mon matériel est si nul que ça? Pourtant les biologistes avaient l’air de dire que ça allait (m’on-t-ils épargnés?) Je ne m’attendais pas à ce qu’elle évoque cette possibilité mais elle nous dis qu’il faut y penser avant d’avoir atteint la fin des fiv remboursées sinon ça nous coutera de 3000 à 10000€ de notre poche par tentative.

En fait, on y avait déjà réfléchi et on est pas prêt à aller jusque là pour avoir un enfant.

Elle propose de faire une pause de 2 cycles et de changer de protocole pour un mi-long avec gonapeptyl à partir de j21. Je lui rappelle que j’ai une phase lutéale plus courte. Du coup, on fera un suivi de l’ovulation pour être sûre de commencer le blocage au bon moment. ça me fatigue de devoir toujours répéter mes spécificités, ils ne peuvent pas le marquer en gras et en rouge dans mon dossier! On va changer aussi le stimulant, j’aurais droit à du puregon. Un protocole plus long améliorera peut-être la qualité des ovocytes.

Le transfert aura bien lieu à j1 et pas à j3 ou j5. ça va faire vraiment boite surprise, on aura aucun moyen de savoir comment ils se développent mais ils auront peut-être plus de chance de se développer in-vivo que in-vitro…

J’ai aussi décroché une chromo-laparoscopie le 4 novembre prochain, histoire de s’assurer que l’intérieur est impeccable. Je suis contente, ça va me rassurer je pense.

Heureusement mon mari me soutient à fond, il est adorable et comprend que je suis un peu sonnée…

Samedi, on apprend que ma belle-mère est de nouveau tombée, qu’elle hallucine… On a été la voir hier à l’hôpital, elle était attachée à son lit car comme elle a oublié qu’elle était tombée, elle ne comprend pas ce qu’elle fait là. Elle voulait qu’on parte ou qu’on l’a ramène chez elle et elle pleurait. C’est vraiment triste et difficile de la voir dans cet état.

Hier, une amie d’enfance m’a dit que sa grand-mère n’en avait plus que pour 15 jours à vivre. On a passé toutes nos vacances dans son jardin… je m’attends à devoir faire d’autres adieux déchirants….

J’espère que ça va s’arrêter là hein les mauvaises nouvelles…