12

PMA = Positive Mental Attitude

Pourquoi je reste positive malgré les 2 résultats négatifs de cette FIV1?

Il y a pleins de raisons en fait, je vous les mets dans le désordre 😉

Parce que:

  • Le 1er traitement a été efficace, avec peu d’effets secondaires
  • Pour la FIV 2, je ne devrais plus gérer le stress de l’inconnu pour les piqûres, la ponction, les contrôles, les transferts
  • Je n’ai « que » 36 ans, j’ai encore un peu de marge
  • Mes rapports avec les médecins ont changés, j’ose poser des questions et rappeler certains faits de mon dossier et donc je suis plus actrice que spectatrice
  • On a quand même eu 3 blastos transférables, ce qui est plus qu’honorable
  • Ma mère est dépressive depuis toujours et dès que je sens que je m’enfonce un peu, je me botte le derrière, tellement j’ai peur de devenir comme elle
  • Mon caractère est très optimiste, pour moi le meilleur est toujours à venir
  • Pour notre mariage je serai moins enceinte que si ça avait marché du 1er coup
  • Nous avons la chance de vivre dans un pays en paix, avec l’eau courante au robinet, un toit sur ma tête et l’hôpital sur le chemin
  • Au travail, je n’ai pas trop de soucis pour m’organiser pour les rdv
  • Il reste encore 5 ponctions remboursées, ça en fait encore des chances
  • Il y a l’espoir de nouvelles découvertes scientifiques
  • Cette épreuve me rapproche de certaines personnes et ça me fait du bien
  • Mon homme m’aime et fait ce qu’il peut pour me remonter le moral
  • Notre séjour à Disneyland en mars sera en mode « insouciance totale »
  • la sophrologie m’aide à découvrir mes ressources cachées
  • le sedinal est toujours aussi efficace pour apaiser mes nerfs sensibles et calmer mon cerveau agité la nuit
  • Ce blog et vos commentaires adoucissent aussi les mauvaises nouvelles

La PMA c’est un labyrinthe, on y rentre mais on ne sait pas quand on en ressortira, on se trompe souvent de voie mais j’espère qu’à force la récompense tant espérée sera au coeur des entrelacs 🙂

 

20160203_114918

 

 

Publicités
8

Pfff

20160203_115857

Le temps ne passe pas vite!
J’aimerai déjà savoir
si on a passé ce premier écueil ou pas…

Dans mon centre je dois attendre 15 jours après le transfert, le 16 février,  pour avoir ma prise de sang, donc comme ce sont des blastos de 6 jours, j’en serais à 20 dpo d’ici là!

Je suis sûre que je ne vais pas résister à l’envie de tenter de savoir avant la pds (le jour de la saint-valentin par exemple)  donc j’ai acheté des tests sur un site en ligne (ceux de la pharma sont trops chers et même en grande surface ce n’est pas donné) Mais si c’est négatif, j’attendrai quand même le verdict du 16 avant de me dire que c’est foutu…

 

6

Les poupées russes…

Je crois qu’on garde toujours en nous nos « moi du passé » et que nos « moi du futur » sont déjà quelque part 20160203_112132présents en nous…

J’avais déjà expérimenté avec succès la « grande Besoft » qui rassurait la « petite Besoft » paniquée de se voir une fois de plus abandonnée comme dans son enfance. Cette crise de panique et de larmes dont je me suis sortie toute seule m’a aidée à prendre confiance en moi, à me rendre compte que j’étais adulte et que j’avais des moyens d’action, que je n’étais plus la petite fille impuissante face aux erreurs des adultes…

Avant le transfert, quand je stressai sur la bonne décongélation de mes petits blastos, je me suis imaginée une « maman Besoft du futur », qui me souriait avec bienveillance… Comme pour me rassurer et me dire que j’allais franchir ce cap maintenant ou plus tard mais que j’y arriverai de toute façon… Et cette vision m’a apaisée et m’a permis d’être plus sereine…

3

Tec 1: le transfert

Mardi 2 février

On était dans les temps ce matin et je n’ai pas oublié de boire mon litre d’eau comme la dernière fois donc c’était plus cool…

L’infirmière était super gentille (mais je ne l’avais jamais vue), on s’est habillé en cosmonaute, toujours aussi drôle avec la blouse trop petite pour mon homme 😉

La biologiste est venue nous donner des nouvelles, ils ont survécu tous les deux à la congélation mais pas à 100%. Ils étaient quand même transférables… Bon ben à ce stade ce n’est pas si grave, le chef nous a raconté un cas où ils en avaient décongelés 2 moches, redécongelés deux autres toujours aussi moches… Ils ont replacés les 4 et ils ont pris tous les 4!!! (ils ont du faire une réduction d’embryon pour n’en garder que deux) donc il ne faut pas sous-estimer les embryons moches 😉

Le doc a eu un peu de mal à passer mon col et ça m’a semblé long, surtout avec une vessie pleine!! 20160203_112257L’écran était bien mieux mis pour moi cette fois 😉 On a vu le catheter à l’écran et puis on lui a passé celui avec les embryons… J’ai vu le liquide rentrer et pop une mini boule passer, un mini grain de sable 😉 (on ne peut pas distinguer les deux blastos l’un de l’autre… Du coup ça me semblait plus réel que la dernière fois… Le doc m’a même donné la photo de l’écho 😉 Je me suis rhabillée à la vitesse vv prime pour filer aux toilettes. Voilà c’est parti pour 15 jours d’attente…

3

Petits et gros craquages

J’avais dis que je n’irai pas sur les forums mais j y suis allée quand même vendredi, pour me rassurer sur de très légères pertes marrons…  Le début de la fin de cet essai ? Difficile de dire,  ça peut être aussi mon col qui réagit à cause des hormones après le câlin de la veille ^^'

… Bon y a encore un  peu d’espoir…

La nuit de vendredi à samedi, j’ai eu le pire épisode de gastro-entérite éclair depuis au moins ces 10 dernières années (et encore), ça a craqué de partout! J’ai passé toute la journée à végéter dans mon canapé après ça… (je râle encore de cette journée gâchée)

J’avais dit que je ne ferai pas de test avant la prise de sang…  Dimanche, j’ai craqué,  j’ai grillé le test qui me nargue dans ma table et nuit,  un prélude censé détecter jusque deux jours avant l’arrivée des reds…  Et il était on ne peut plus négatif… Une amie pmette m’a dit qu’elle avait fait un test négatif la veille de sa prise de sang et qu’elle avait noyé son chagrin dans l’alcool avant d’apprendre que sa pds était positive donc je reste prudente. Je continue l’utrogestan et les précautions d’usage mais je me fais tout doucement à l’idée du verdict négatif,  pour ne pas tomber de trop haut mercredi aprèm… L’espoir s’amenuise…

Ce matin, crampes caractéristiques et saignements légers mais bien rouges, là je n’y crois plus du tout mais je reste zen…

Un peu triste, c’est sûr, que cet embryon ne se soit pas accroché mais (et le plus important dans une phrase vient toujours après le mais)

  • je serais moins enceinte à mon mariage si ça marche avant le jour J (sinon j’aurais été enceinte de 8 mois à ce moment là!)
  • je vais pouvoir boire et manger ce que je veux pendant les fêtes (enfin presque vu que je me surveille)
  • j’ai encore deux espoirs en stase donc ça allège un peu la nouvelle

On se console comme on peut, je ne suis qu’au début du chemin, ça aurait vraiment été trop de bol que ça prenne du 1er coup…

Je dois quand même aller faire ma prise de sang mercredi, c’est obligatoire.

Et après j’espère qu’on pourra rapidement prendre rendez-vous pour le transfert d’un embryon congelé, le fameux TEC, un nouvelle chance, un nouvel espoir!

trefle

3

Prémonitions et superstitions

Quand je suis trop sous pression,  je deviens un chouia ésotérique.

Je me tire parfois les cartes, un superbe jeu avec des fées et j’oublie toujours les tirages 🙂 Tiens d’ailleurs ça fait longtemps que je ne l’ai plus sorti 😉 C’est ridicule, je sais, personne ne peut voir l’avenir…

Quand on était ado,  on prenait un  pendentif et une chaîne pour en faire un pendule et connaître le nombre et même le sexe de nos futurs enfants,  moi c’était trois mais impossible de me rappeler si c’était 1 fille et 2 gars ou l’inverse…  Je n’oserai jamais refaire le tour à mon compagnon de peur que le résultat ne colle pas 🙂 Et qu’il me prenne vraiment pour une folle 😉

Ce blog, c’est comme un grigri aussi: Mais oui, les blogs se finissent en grande majorité par une bonne nouvelle donc si j’en ai un,  ça m’arrivera à moi aussi!

Je pense à m’offrir un petit bijou gri-gri aussi à garder sur moi…

J’évite d’acheter des trucs pour bébé sauf si ce sont de super bonnes affaires comme cette écharpe de portage mauve (ma couleur préférée) revendue par une amie… no comment 😉

Pour me protéger des revers,  je me suis mis en tête que ça ne marcherais qu’à la 3ème fiv,  ça m’enlève une grosses pression et ça me permet de garder la tête plus ou moins froide… Euh enfin ça c’était avant le transfert parce que là, je veux y croire quand même ❤

lanternes

1

On mérite toutes une médaille

pmette

Je trouve qu’on devrait nous récompenser, nous les pmettes, pour notre ténacité, notre combativité et aussi notre patiente!

Rahhh la patiente! Ce n’est pas une vertu que j’ai, pas du tout! Mais j’y travaille, dame nature m’y oblige…

Des années d’attente  avant de pouvoir enfin concevoir et encore des années à attendre que ça marche, des mois à attendre les rendez-vous en pma et même pendant le protocole, on doit faire preuve de beaucoup de patience encore!

Là, à j4 post transfert, je me sens comme la boite de Schrödinger. A l’intérieur de moi, tant que le verdict n’est pas tombé, ce que j’abrite est à la fois vivant et mort… Dans un cycle naturel, je ne serais pas au courant qu’il y a eu une belle rencontre entre nos gamètes… Là, je sais… Et ça change tout…

Pour l’instant, je suis plus fatiguée et ma poitrine est anormalement douloureuse mais on ne peut en tirer aucune conclusion. Ces symptômes sont surement causés par la grosse dose de progestérone que je m’administre avec plus ou moins de régularité 3 fois par jour.

J’essaye de m’occuper l’esprit, de ne pas trop y penser (dur dur)

Je me suis remise au scrapbooking, un loisir qui développe la patience et qui réclame beaucoup de concentration! Je redécouvre du matos que je n’avais pas utilisés depuis presque 10 ans. Et puis créer c’est la vie 😉

Je fais aussi plus de ménage que d’habitude en ce moment.

Et vous, comment vous occupez-vous les neurones pour ne pas trop psychoter?