11

Pré FIV 5 : re-batterie de test

Mon dieu, parfois je suis encore naïve, je pensais qu’on repartirai du rendez-vous d’hier avec notre nouvelle doc avec notre protocole pour la FIV 5 sous le bras… mais non…

Elle préfère me refaire des examens. Bon je lui fait entièrement confiance, je préfère qu’elle ai toutes les cartes en main pour optimiser nos chances évidemment (mais ça me demande encore de la patience)

1) une echo 3D pour être sûre que mon utérus n’a pas de cloison cachée le 21 juin.
2) une prise de sang plus complète (avec remesure de la fameuse AMH qui est un indicateur de la réserve ovarienne et un tas d’autres choses en plus) à faire à jeun entre le j3 et le j5.
3) une prise de sang et un rendez-vous chez une hématologue parce qu’il y aurait peut-être un souci avec la coagulation et qu’elle veut écarter cette hypothèse (je n’ai pas encore le rdv car cette spécialiste n’a pas de place avant septembre!!!! mais ils vont me trouver une place avant. Edit: finalement j’ai réussi à caser ce rdv en même temps que l’écho, ouf.

Pour le protocole, j’ai déjà mon rdv chez la nouvelle doc le 27 juin (avec en bonus un rdv avec l’anesthésiste pour la future ponction) En espérant que le dit-protocole ne tombe pas dans les congés du centre… On part sur une fiv IMSI (avec le gros microscope), si le jour même il y a assez de candidat, sinon ce sera une ICSI comme les autres fois.

Patience, patience, mais bon je me dis que fin juin je serai moins stressée pour endurer ce protocole (en ce moment je gère tant bien que mal le déménagement du bureau) donc le moral reste quand même bon 😉

Du coup, je ne fais plus partie de la team printemps, va falloir un créer une nouvelle pour l’été 😉

Publicités
14

Enfin de l’oxygène!

Hier, j’avais rendez-vous avec la psy de la PMA et elle m’a fait un bien fou. Elle a beaucoup d’expérience et elle a beaucoup de tact. Je lui ai raconté tout mon parcours de mes 18 ans à maintenant, mon parcours sentimental, les traitements PMA, ouf…

Elle m’a dit de très belles choses, comme par exemple que cet enfant, qu’il arrive un jour ou pas, nous aura fait déjà un très beau cadeau: nous avoir réuni mon mari et moi ❤ . Elle m’a aussi dit que surtout ce n’était pas un blocage psy . Pour elle, les « arrête d’y penser et ça viendra » c’est de la psychologie de bas étage *énorme soupir de soulagement*. Ça fait un bien immense de parler à quelqu’un qui connait les difficultés de nos parcours. Je vais y retourner parce que j’ai vraiment l’impression que quelqu’un vient de me donner un tuba pour respirer sous l’eau!

Je n’arrêterai jamais de m’étonner de la rapidité avec laquelle je peux switcher d’un état lamentable à un état d’euphorie pour peu qu’on appuie sur les bons boutons! C’est presque magique et ça devrait être rembourser par la sécu 😉

J’ai de la chance d’avoir trouvé cette perle à 25 minutes en voiture de chez moi!

Je respire, je souris, je n’ai plus les larmes 36 fois par jour au bord des yeux, j’ai mieux dormi.

Tout à l’heure, je retourne dans notre nouveau centre PMA, pour recevoir le protocole n°5, avec une nouvelle énergie et le résumé de notre parcours sous le bras.

C’est officiel, c’est vraiment le printemps dans ma vie… *grand sourire*

 

 

11

On a connu des jours meilleurs

En ce moment, ce n’est pas la gloire, je me sens un peu fragile, très souvent au bord des larmes… mais bon ça n’a rien d’étonnant…

  • un ex a eu des jumelles par FIV en février (Je précise que je ne regrette pas du tout que nous n’ayons pas eu une descendance commune mais bon ce genre de considération n’a jamais fait taire cette petite voix qui me dit « pourquoi pas nous! »)
  • ma soeur m’a annoncé, folle de joie, qu’elle allait être marraine (je lui en veux même pas, je crois que ce n’est pas facile de se mettre dans nos baskets et je m’en veux d’éprouver des sentiments négatifs à propos d’un événement heureux)
  • des nouvelles en demi-teinte de la blogosphère
  • plusieurs posts sur facebook qui sont difficile à éviter comme les 10 ans du fils d’une amie ou tous les posts qui mettent en avant que les enfants ça fatigue (Je pense sérieusement à quitter le réseau)

On ne nous a jamais proposé d’aller rencontrer les psys de notre centre PMA, peut-être que l’équipe pensait que nous gérions bien… mais là ça s’accumule… Je ne veux pas rester dans cet état alors j’ai sauté le pas et demandé un rendez-vous. Il aura lieu la veille de notre rendez-vous pré FIV, ça tombe bien. J’éprouve du soulagement à l’idée de pouvoir en parler avec une spécialiste. Nous en discutons quand même pas mal avec mon mari, je trouve ça essentiel de le mettre au courant de ma météo intérieur, pour qu’il ne tombe pas des nues si un jour je craque… On en parle aussi à notre entourage (surtout à notre meilleur ami qui a eu des enfants il y a 20 ans grâce à la PMA) et heureusement je n’entends pas trop de conneries 😉  Mais ils ne sont pas beaucoup plus spécialistes que nous sur le sujet finalement… J’en attend beaucoup de ce rendez-vous donc j’espère que je ne serai pas déçue…

Pleins de bonnes ondes pour tout le monde en attendant 😉