17

FIV 4 TEC : négatif

La PMA a appelé et c’est bien négatif, je m’y étais préparé donc ça va… Je suis même un peu soulagée que l’attente prenne fin, que je puisse me soigner… Je peux arrêter l’utrogestan et le progynova et reprendre Torental et vitamine E.

La perspective de repartir pour une FIV 5 en IMSI cette fois m’aide aussi à ne pas broyer du noir je pense…

J’ai aussi du réconfort de mon mari bien sûr et de mon chat Edouard. La ronronthérapie, ça aide bien. Il a 12 ans. Il est super doux à caresser.

29101037_10213906983901489_460440074887102464_o

Bon voilà, le chapitre FIV4 est fini mais le livre de notre parcours lui continue…

Pleins pleins de bonnes ondes à toutes!

5

Fiv 4 TEC 1 ça sent le sapin

J’en suis à 15 jour post transfert. J’ai fait un test maison hier et aujourd’hui et pas l’ombre d’un doute, c’est négatif. Alors je suis pratiquement sûr que nos deux zygotes ont décidé de ne pas s’installer… On les avait baptisé mousse et plume…

Le moral? Ca va… Je ne sais pas si c’est grâce à la team printemps de lafivenrose mais je me dis que l’espoir est toujours là, qu’on a qu’à aller de l’avant, vers la Fiv 5… J’ai déjà pris rendez-vous dans le nouveau centre PMA. En chouinant un peu, j’ai réussi à obtenir de l’infirmière qu’elle me case le 25 avril prochain au lieu de mai… C’est déjà ça!

Je ne vais pas attendre vendredi pour aller faire la prise de sang pour plusieurs raisons:

  1. j’en ai marre de l’utrogestan, c’est dégoûtant et ça me fatigue
  2. je suis malade et je n’ose rien prendre pour me soigner « au cas où »

Donc demain direction l’ancienne PMA pour clôturer ce chapitre.

 

18

FIV 4 TEC 1 Jour J

La nuit n’a pas été trop chahutée. Le programme est connu: douche à l’iode, déjeuner et puis boire de l’eau en priant pour que la PMA n’appelle pas pour annuler le transfert… Pour alléger tout ça j’ai mis des clips video : alors merci à Mika pour « relax take it easy » (mon mantra du moment), Justin Timberlake pour « cant stop the feeling » (parfait pour danser sur la chorée de Laurinette) et à Julien doré pour « coco caline » (fou rire garanti).

On arrive tranquillement à l’hôpital et on monte directement au 4ème. Ouuuh impossible de m’asseoir, ma vessie est trop comprimée. J’envoie des petites demandes de bonnes ondes à mes proches pour tromper l’attente… Ça y est, la porte s’ouvre.

Mon mari a une bronchite qui tourne à la pneumonie et il n’a pas osé venir avec moi. Mais bon ce n’est pas grave je m’y étais préparée. Je pars m’habiller toute seule. L’infirmière vient me chercher et me présente la nouvelle gyneco du service qui va réaliser ce transfert. La biologiste entre en scène pour m’annoncer que nos deux embryons se sont bien réveillés! Génial!

On m’installe, j’essaye de m’autohypnotiser, de me détendre… Pas facile avec le pincement de la sonde échographique, celui du speculum et du papotage autour de moi. Je demande gentillement un peu de silence pour me laisser imaginer mon nid douillet de mousse et de plume 😉 et hop voilà c’est fini. On me montre la petite bulle qui contient nos deux petits espoirs…

On y croit…Verdict le 23 mars…

En attendant, on continue le progynova et on rajoute une double dose d’utrogestan. Youpie…

Pour finir, j’ai chopé la crève de mon cher et tendre. Pas cool, surtout sans pouvoir prendre de médicaments, mais du coup mon médecin m’a arrêté pour le reste de la semaine.

Pleins de bonnes ondes à toutes les pmettes qui  passeront par ici ❤

13

Les livres : mon refuge

Je me réveille souvent la nuit, je me rendors souvent aussitôt. Sauf en période un peu stressante. Mon cerveau se met à délirer ou à extrapoler, à enfiler des « et si… ». (Je crois que je suis loin d’être la seule)

J’essaye parfois de m’allonger sur le dos et de détendre chaque partie de mon corps mais le plus efficace a toujours été pour moi la lecture. Un véritable court-circuit, un bouclier, un havre de paix.

Les livres font d’ailleurs partie de mon rituel d’endormissement depuis aussi longtemps que je m’en souvienne. (Parfois en cassette audio quand j’étais petite).

Attention, très rarement du polar ou du thriller, rien de glauque mais plutôt du fantastique ou du roman jeunesse. Parfois un peu de chick litt.

Hier ça n’a pas fait un pli, une vague d’insomnie me menaçait, le transfert tout proche et de gros changements au boulot, réel ou encore hypothétique, logique.

C’est un recueil de conte écossais ramené de notre voyage de noce qui m’en a protégé finalement. Un magnifique livre que j’affectionne beaucoup, j’ai choisi l’histoire la plus longue et après je me l’a suis racontée de mémoire mais je m’étais endormie bien avant d’arriver au bout.

Ce n’est pas pour rien que je suis bibliothécaire, les livres je les aiment! ❤ (Bon et heureusement mon mari n’est pas jaloux de cette passion)

Résultat de recherche d'images pour "scottish folks tales"

9

FIV 4 TEC 1 Le tempo s’accélère

La nuit dernière, j’ai rêvé que j’étais passée à la clinique pour un avortement (tout en étant toujours en PMA) et que je le regrettai amèrement, c’était juste horrible. J’étais soulagée de me réveiller et que ce ne soit qu’un mauvais rêve. Je ne sais pas quoi en penser… A part que ça me travaille…

Mon homme a une bronchite, c’est donc toute seule que j’ai pris l’auto hier matin pour mon écho de contrôle, un peu à la bourre… Il y a un ange gardien pour les retardataires parce que j’ai trouvé tout de suite une place dans le parking de l’hosto (ouf). Première fois que je m’y gare et en marche arrière en plus. Je n’avais pas mon laisser-passer mais je suis arrivée à obtenir mes étiquettes dans les temps ( re ouf). Le gars de la facturation m’a reconnu et m’a dit que même sans le papier rouge coupe-file je pouvais passer devant tout le monde quand même (ça fait plaisir même si je préférerai ne pas être abonnée à la PMA). On était trois dans la salle d’attente, un silence de plomb (entre-coupé de pleurs de nouveau-nés très lointains provenant du couloir de la maternité), à peine quelques mots et sourires échangés, la table devant nous vide de  magazines, mon téléphone en rade de batterie, le temps m’a paru trèèèèèèèèèès long avant qu’on m’appelle)

Contente de revoir les infirmières et une sympathique jeune gyné du service. Bonne nouvelle je n’ai pas d’infection donc on peut continuer le traitement (re re ouf). Mon endomètre est à 9,5 d’épaisseur. J’ai un ovocyte de 15 (mais ça on s’en fout cette fois). Petite prise de sang et on me rappellera dans l’après-midi pour la suite.

14h30 la PMA rappelle, c’est ok pour un transfert lundi à 10h30. Je dois commencer l’utrogestan le dimanche soir et prendre une petite douche à l’isobétadine le lundi matin. Sans oublier de boire 1l d’eau avant l’heure H.

Tous s’accélère après ces long mois de pause forcée! Je baigne dans l’euphorie et l’impatience.

Il faut absolument que je remette la main sur mes audio d’hypnose spéciale pma!

PS: Je suis rentrée entière à la maison malgré le verglas et la neige mais pas mon rétro gauche qui a rencontré le montant de la porte du garage, gloups… Erreur de débutante le retour.