6

Ça cogite ferme, jalousie et peur…

Mon 1er ex compagnon, avec qui j’ai fait un bout de chemin entre mes 18 et mes 28 ans, qui n’étaient pas prêt à l’époque pour avoir un enfant (raison partielle de notre rupture), vient d’avoir des jumelles, issues d’une FIV. J’ai eu du mal à me l’avouer mais il faut bien voir la réalité, je suis jalouse et ça fait du bien que ça sorte. En fait, je crois que c’est même une réaction parfaitement normale de ce dire « merde et pourquoi pas nous! »

Attention, je suis heureuse pour eux et je suis contente finalement que nous n’ayons pas eu d’enfants ensemble mais n’empêche…

Un truc qui me tracassait aussi récemment, c’est la peur de réussir. La panique que cette fois le test soit positif. Je crois que c’est plus la peur du changement, de l’inconnu, de ne pas être à la hauteur après avoir tant désiré et tant lutté pour enfin être parent.

Alors j’applique le dépassement d’obstacles appris en sophrologie, en visualisant que je réussi toutes les étapes à rebours, depuis leurs 18 ans (oui dans ma tête ce sont des faux jumeaux) jusqu’à leur conception. Je mobilise aussi autour de moi en pensée toutes les personnes qui pourront m’aider à être une mère suffisamment bonne, depuis mon cher et tendre mari jusqu’à des amies qui sont passées par là. Non je ne serais pas toute seule à gérer, oui, j’ai beaucoup de ressources et je pourrai relever tous les défis! La foi déplace les montagnes alors je muscle ma confiance en mes capacités à faire face aux bouleversements de la maternité 😉 Le poids s’allège et je respire mieux déjà…

Publicités
5

FIV 4 TEC 1 Ouverture du bal

Hier, sans crier gare, après seulement 22 jours paf le nouveau cycle a débarqué. Le signal du départ pour la remise des ses deux embryons qu’ils nous restent. Du coup, j’ai téléphoné à la PMA du coin (en bonne élève) pour prendre rendez-vous pour la suite. Voilà 1ère écho le 02 mars prochain, ça redevient concret! Je suis sous cycle substitué, j’ai remis mon alarme pour penser à prendre mon cachet de progynova bien à l’heure (en bon poisson rouge).

Croisez les doigts que je n’ai pas un infection à traiter avant, ce qui interromprait le processus…

3

FIV 4 TEC 1 Le retour (enfin on espère)

Bon on est retourné dans notre centre de PMA et on est très content d’avoir changé de doc, celle-ci est beaucoup plus à l’écoute, optimiste et sympa.

Quand je lui ai parlé de mes chaussettes porte bonheur avec des licornes, elle m’a raconté deux histoires, celle d’une étude qui avait démontré que les grossesses étaient plus nombreuses chez les croyantes. Ca ne nous dis pas si Dieu existe mais ça aiderait à déstresser de remettre les suites des événements dans les mains de quelqu’un d’autre de plusu grand que nous => ça tombe bien j’avais prévu de porter mes autres chaussettes porte-bonheur avec des pingouins pour le transfert 😉 On y rajouterai une petite neuvaine 😉 (J’ai été élevée par une grand mère très croyante et j’ai quasiment appris à lire pendant le chapelet)

et celle d’une patiente qui est tombée enceinte en se mettant dans sa bulle grâce à de la musique pendant son insémination => Dans le centre de PMA universitaire où on va aller pour la prochaine FIV, il propose un transfert sous hypnose.

Quand j’ai émis des doutes sur la viabilité de nos deux j1 qui nous reste de cette FIV4, la doc m’a dit qu’on ne pouvait jamais présumé de rien en PMA et qu’à leur stade on ne savait pas s’ils étaient moches oui pas. Ca m’a fait réfléchir sur mon pessimisme qui me permet de me protéger mais qui est peut-être contre-productif… Bon je vais essayer de ne pas culpabiliser d’être trop stressée, ce qui va me stresser d’avantage 😉

Elle m’a quand même fait un examen parce que la recherche de certaines affections n’a pas été fait lors de ma laparo car envoyé dans un labo qui ne pratiquait plus cet examen :-/ Si ça revient positif, je devrais d’abord soigner ça avant de remettre les embryons.

Si c’est négatif, on commence dès mon prochain cycle le progynova, la doc est d’accord avec le nouveau centre, avec mon cycle trop court, c’est une bonne idée de faire le transfert sous cycle substitué (pour la réceptivité utérine j’avais déjà ce traitement donc je connais et je supporte assez bien). Donc on est parti potentiellement pour un transfert en mars…

Demain je vais voir mon généraliste parce qu’avec le retour de la PMA, le déménagement au travail et j’en passe, je dors mal et j’ai de nouveau des douleurs gastriques.

Donc positivons et méditons en gros 😉