2

Matricelab Innove : le traitement

Alors aujourd’hui c’était le rendez-vous tant attendu à l’hôpital pour refaire une échi 4D afin de voir si les doses de Torental (vasodilatateur) et d’Optivit (vit. E.) sont efficace et en savoir plus sur le traitement préconisé par le labo de Paris pour remédier à mes cellules super-actives.

Le rdv a été très positif, la doctoresse était vraiment très sympa! (J’avais rêvé qu’elle était désagréable et qu’elle me préconisait une FV avec don d’ovocytes tellement mes résultats étaient pourris, ouf ce n’est pas le cas).

Elle m’a fait une nouvelle écho:  les artères sont normales maintenant et les petits vaisseaux ce sont améliorés donc on continue le traitement de fond.

Elle nous a un peu expliqué les résultats revenus de Paris et le traitement qu’ils proposent:

Après le transfert d’embryon, je devrais prendre de la cardioaspirine (aspegic nourrison) + un anticoagulant + double dose de progestérone + des œstrogènes

et aussi on doit se protéger jusqu’au test car les prostaglandines contenues dans le sperme activent les cellules aussi. (En vrai franchement après une ponction je n’étais pas opérationnelle de toute façon)

Pour la prochaine FIV, avant la ponction on me donnera aussi un antibiotique, toujours pour diminuer la réaction des cellules.

L’autre bonne nouvelle c’est que nous pourrons avoir recours à l’IMSI pour la prochaine FIV, les spermatos seront mieux choisis grâce à un beaucoup plus gros grossissement ❤

J’ai appelé mon centre de PMA actuel pour le transfert des 2 embryons de 1 jour qu’ils nous restent. RDV avec une nouvelle référente le 15/02…. Rahhh attendre toujours attendre 😉

Je pense qu’on devrait faire ce TEC début mars à mon avis…

Publicités
6

Prendre coup sur coup et toujours rebondir

  • 1er coup

Lundi, on a été obligé d’emmener Jules, un des deux chats de 12 ans que nous avons recueilli en octobre chez la vétérinaire pour le dernier voyage 😦 Je ne pensais pas que nous l’aurions si peu de temps près de nous, il était si gentil et câlin. Malheureusement il était déjà malade quand il est arrivé et les traitements n’ont pas réussi à le stabiliser. Il dort maintenant au fond du jardin avec Galie, mon chat adorée qui est partie l’année dernière.

  • 1er rebond

Edouard, le frère de Jules, a été plus affectueux et proche de nous dès le lundi soir , ses câlins ont mis un peu de baume sur la cicatrice toute fraîche. Pourvu que ça dure car il a un poil tout soyeux absolument divin à papouiller. Je me console aussi en me disant qu’au moins le pauvre Jules ne souffre plus…

  • 2ème coup

Mardi, je croise une amie-collègue qui m’annonce toute gênée qu’elle attend un petit bout. C’est vrai je savais qu’elle était en essai mais ça m’était complètement sorti de la tête. Elle a eu une fille il y a un peu plus d’un an. Donc, depuis qu’on se connait, elle en est à sa deuxième grossesse… Je suis super heureuse pour elle, je trouve ça génial mais ça me renvoie à notre parcours inévitablement… Avec la peine de la veille ça fait un peu beaucoup…

  • 2ème rebond (en plusieurs phases)

Phase 1 : Ce we nous allons à un de nos we de jeux de société, toujours un grand moment et sans enfants à l’horizon, rien de tel pour se changer les idées!

Phase 2 : Le 25 janvier approche, le rendez-vous PMA à Liège, où on va en savoir plus  et enfin avoir l’impression d’avancer  (j’espère en tout cas)

Phase 3 : Début février, c’est le whisky live à Spa, je joue les bobettes pour mon cher et tendre mari et pendant qu’il s’alcoolisera, moi je goûterai au plaisir d’une petite après-midi aux Thermes, à buller et à lire…

Phase 4 : Début février toujours, on retourne chez Mickey, je vais enfin découvrir la nouvelle parade, les attractions remises à neuf. (Bon là il y a pleins d’enfants mais en amoureux on a pas du tout de contraintes) En grande fan du parc, j’ai trop hâte!!! Mon mari voulait me faire la surprise mais elle n’a pas tenu 10 minutes 😉

 

 

 

5

Matricelab innove : les résultats

J’ai envoyé le payement dès que j’ai reçu ma prime de fin d’année à la mi-décembre. J’ai attendu mais sans stress. Fin décembre, l’enveloppe était là. J’ai attendu que mon mari rentre du jardin pour qu’on puisse découvrir les résultats ensemble…

Et c’est avec soulagement que nous avons appris, que oui, il y a bien une anomalie, les cellules immunitaires sont en nombre correct mais elles sont hyperactives. Si j’ai bien compris, elles attaqueraient le moindre embryon qui aurait l’intention de s’incruster.

Donc nous avons bien fait de demander l’analyse par ce labo, nous n’avons pas payé pour rien. Il y a un traitement pour contrôler ces foutues cellules killeuses…

Bon nous somme conscient que ce n’est qu’une partie du problème qui serait résolu, que c’est expérimental, que nous avons d’autres obstacles encore mais c’est un début *sourire*.

Comme le 3ème cycle depuis le dernier rdv a démarré hier (un jour ouvrable et pas un jour férié pour changer! que demander de plus 😉 ), j’ai pu rappeler la PMA de Liège pour prendre rendez-vous. Pas chez la même que j’ai déjà rencontré, mais bon, on commence à être habitué que ce genre de service travaille en équipe. Donc on en saura plus le 25/01…