8

Happy 38th birthday to me!

Mon anniversaire, je l’attends toujours avec impatience parce que j’en profite pour me gâter, (re)découvrir et tester de nouvelles expériences.

La PMA n’arrive heureusement pas à me gâcher ce plaisir!

Cette année, la veille du grand jour (le 18/09), nous avons d’abord visité Tournai, une ville de plus en plus belle, au riche passé historique.

20170917_120110

 

Nous avons aussi testé la réalité virtuelle chez Virtual Cabs et j’ai adoré jouer les archères, une expérience très immersive et très physique aussi 😉 Si vous êtes dans le coin n’hésitez pas à réserver, les novices en la matière sont très bien traités là-bas 😉

Puis nous avons rejoint un magnifique airbnb tout confort tout près de notre destination du lendemain.5a783929-f889-4c47-855c-3698c1fcec52

 

=> Pairi Daiza, un super parc animalier, botanique et architectural! Nous avons très bien mangé dans un buffet asiatique sur le parc et j’ai même eu ma petite bougie traditionnelle 😉 Le temps était mitigé mais le parc était quasi désert, un bonheur! Et nous sommes tombés deux fois sur le nourrissage des lémuriens et des petits singes, très comiques!

Le matin avant de rentrer dans ce parc que j’adore, mon chéri m’a donné mon cadeau-surprise (bon j’avais fait de la pub et il était sur de me faire plaisir mais j’ai été surprise quand même) : un petit morceau de la terre d’Ecosse. Il en avait reçu un pour son anniversaire il y a deux ans et j’en rêvais depuis, vous pouvez m’appeller « Lady » maintenant 😉  (https://www.highlandtitles.fr/)

Vivement l’année prochaine!

 

Publicités
0

FIV 4 : rendez-vous râté, frustration et cie

Revenue de Liège toute dépitée, heureusement que ma moitié est là pour me montrer les aspects positifs

Déjà je me suis trompée d’hôpital, on est allé à Rocourt mais j’avais rdv à la Citadelle! Heureusement on avait de la marge. On arrive à la Citadelle, mon chéri me dépose et va se garer.

Je rencontre la gyné (sans mon mari qui as mis un temps fou à se garer et qu’on a mal redirigé pour trouver le bureau de la doc pfff)

Elle me pose des questions sur notre parcours (ouf vive le blog j’ai pu aller revoir combien d’embryons on nous a déjà transférés)

Avant de procéder à l’écho et à la biopsie, elle me demande si j’ai bien pris 15 jours de progynova seul avant de prendre l’utrogestan… Et non, ben non puisque j’ai commencé le 2 et l’utro le 12 donc que 10 jours… Elle fait la moue, je le savais, ça n’ira pas! Vous auriez du voir ma tête, j’ai eu du mal à retenir mes larmes de frustration. Je lui dis que c’est très contrariant d’avoir téléphoné à leur service pour leur demander si ça passait, que l’infirmière m’ai certifié que c’était ok , d’avoir pris congé pour rien (alors que je n’ai presque plus de jour)…. J’atttendais ce test de réceptivité utérine depuis juin, entre congé de la gyné et le manque de créneau… et voilà encore un nouveau grain de sable dans notre parcours… Dieu que ça me frustre… J’aurai du écouter mon intuition qui me disait que l’infirmière m’avait répondu un peu rapidement…

Bon le positif c’est que j’ai plus d’infos sur la procédure et les coûts (pour l’examen c’est soit gratuit à l’hosto mais pas toutes les infos ou envoyé à Paris pour avoir les résultats complets mais + que 400€ non remboursé) .  J’ai été chercher mon cher et tendre dans la salle d’attente pour la suite des explications … La doc préfère toujours nous voir de toute façon avant, donc pour elle ça l’arrangeai que l’examen soit reporté… Elle nous a aussi prescrit des sérologies dont on va avoir besoin pour la suite et un test pré-IMSI pour les spermatos de mon homme, pour les observer avec un très gros microscope pour mieux les sélectionner. J’ai aussi un test de coagulation à passer (mais pas tout de suite parce que ça doit se faire 6 semaines sans traitements hormonaux).

Elle a été vraiment très douce et très gentille et si on va à Liège pour la suite on aura accès à des techniques de PMA auquel on a pas accès à Namur (et on pourrait faire le suivi écho et pds à Namur, c’est toujours ça de pris)

L’infirmière qui m’avait mal renseignée était toute désolée et s’est confondue en excuse quand je lui ai expliqué son erreur en espérant qu’elle renseigne mieux sur le sujet à l’avenir.

Suite des opérations, j’arrête les médocs et j’attends mon prochain cycle pour rappeler la pma de Liège et programmer un nouveau rendez-vous avec la nouvelle gyné.