9

On cumule encore

Jeudi, c’était l’enterrement très émouvant de la cousine de maman. Ca m’a beaucoup remuée. Elle avait construit une magnifique famille.

Vendredi, le jour du rendez-vous chez ma doc de référence. Elle étudie un peu mon dossier avant de me dire que dans mon cas, il faut qu’elle nous informe sur le don d’ovocytes. Le choc. Je fonds en larmes. Je m’excuse, je déballe toutes les tristes nouvelles qui me sont tombés dessus cette semaine. Mon matériel est si nul que ça? Pourtant les biologistes avaient l’air de dire que ça allait (m’on-t-ils épargnés?) Je ne m’attendais pas à ce qu’elle évoque cette possibilité mais elle nous dis qu’il faut y penser avant d’avoir atteint la fin des fiv remboursées sinon ça nous coutera de 3000 à 10000€ de notre poche par tentative.

En fait, on y avait déjà réfléchi et on est pas prêt à aller jusque là pour avoir un enfant.

Elle propose de faire une pause de 2 cycles et de changer de protocole pour un mi-long avec gonapeptyl à partir de j21. Je lui rappelle que j’ai une phase lutéale plus courte. Du coup, on fera un suivi de l’ovulation pour être sûre de commencer le blocage au bon moment. ça me fatigue de devoir toujours répéter mes spécificités, ils ne peuvent pas le marquer en gras et en rouge dans mon dossier! On va changer aussi le stimulant, j’aurais droit à du puregon. Un protocole plus long améliorera peut-être la qualité des ovocytes.

Le transfert aura bien lieu à j1 et pas à j3 ou j5. ça va faire vraiment boite surprise, on aura aucun moyen de savoir comment ils se développent mais ils auront peut-être plus de chance de se développer in-vivo que in-vitro…

J’ai aussi décroché une chromo-laparoscopie le 4 novembre prochain, histoire de s’assurer que l’intérieur est impeccable. Je suis contente, ça va me rassurer je pense.

Heureusement mon mari me soutient à fond, il est adorable et comprend que je suis un peu sonnée…

Samedi, on apprend que ma belle-mère est de nouveau tombée, qu’elle hallucine… On a été la voir hier à l’hôpital, elle était attachée à son lit car comme elle a oublié qu’elle était tombée, elle ne comprend pas ce qu’elle fait là. Elle voulait qu’on parte ou qu’on l’a ramène chez elle et elle pleurait. C’est vraiment triste et difficile de la voir dans cet état.

Hier, une amie d’enfance m’a dit que sa grand-mère n’en avait plus que pour 15 jours à vivre. On a passé toutes nos vacances dans son jardin… je m’attends à devoir faire d’autres adieux déchirants….

J’espère que ça va s’arrêter là hein les mauvaises nouvelles…

Publicités