2

Cible vivante

On y est!!! Enfin, j’ai l’impression d’avancer!

Depuis samedi, j’ai commencé les piqûres pour bloquer le cycle naturel et hier l’infirmière est venue me montrer comment m’administrer le Menopur pour stimuler. Elle repasse ce soir pour voir si j’ai bien appris ma leçon.

Mon infirmière est adorable et à 20h elle était encore toute pimpante et pleine d’entrain, un ange gardien en plus sur mon chemin. (Et ça m’a obligé à faire un brin de ménage à la maison avant son arrivée 😉 )

cible

Je crois que j’ai beaucoup de chance, me transformer en cible vivante ne me stresse pas beaucoup. Je n’ai pas peur des piqûres, ni de me les faire, ni de les recevoir de quelqu’un d’autre. D’ailleurs l’aiguille est si fine qu’on ne la sent quasiment pas. Si on injecte le produit doucement, ça ne brûle pas. Reste une petite sensation bizarre mais c’est tout… (Finalement, mon pied cassé l’année dernière n’aura pas eu que des effets négatifs, je me suis entraînée pour les piqûres grâce à celles d’anti phlebite que je devais m’administrer chaque soir)

Par contre, voilà liste des trucs qui m’angoissent :

  • râter l’heure de mes piqûres (vive les rappels sur le gsm)
  • constater que mon gsm est déchargé. Du coup, il n’a pas sonné et par conséquent j’ai râté mes heures de piqûres
  • que le traitement n’agisse pas comme escompté (vu mes déboires avec le spray nasal de suprefact)
  • que le traitement agisse trop et que je me retrouve à l’hôpital avec une hyperstimulation. Mon ange gardien du centre PMA m’a dit de ne pas faire une fixette la-dessus, même avec mon dosage, le plus élevé, il y a rarement des soucis 😉 Si c’est mon ange gardien qui le dit 😉

J’y retourne vendredi matin, pour examiner tout ça!

En attendant, ce midi 2 ème séance d’acupuncture et demain soir 1er cours collectif de sophrologie. Je vous raconterais ça…

 

 

 

Publicités